Tous nos conseils pour bien agencer sa salle de sport

Dernière mise à jour : 20 juin

Lorsque l’on possède ou que l’on ouvre une salle de sport, l’agencement est un passage obligé. Plus que ça, c’est une étape charnière qui déterminera notamment la manière dont fonctionnera votre salle, mais aussi en partie sa rentabilité.


Quels sols choisir ? Que faire de vos murs, y mettre des miroirs ou laisser des murs blancs ? Quels espaces aménagés avec quels types de machines, y a-t-il une logique établie ? Y a-t-il une tendance ? Mon club est-il facilement accessible ? Est-ce possible d’envisager des agrandissements futurs de mon bâtiment ? Voici les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

conseils agencement salle de sport

Comment agencer une salle de sport, les prérequis avant de se lancer.


Avant de démarrer l’agencement de votre future salle de sport, il est bien évidemment fondamental de connaître 3 éléments majeurs :

  1. Votre emplacement et sa valeur

  2. Le budget à allouer à cet agencement par rapport à son business model.

  3. L’étude de votre zone par rapport à votre futur business et personas

Votre emplacement et sa valeur


salle de sport dans un centre commercial

Comme vous le savez, la valeur d’implantation est fondamentale dans la réussite ou l’échec de votre business. En fonction de la situation de votre salle (cœur de ville, périphérie, zone commerciale..) le prix du loyer (ou le coût à l’achat) sera évidemment différent.

Surtout, votre emplacement devra donner du sens à l’exploitation de votre business. Cet emplacement pourra en partie déterminer le niveau de vie de votre clientèle et donc votre business model.

Le budget à allouer à cet agencement par rapport à son business model.


Le budget est le nerf de la guerre. Quelle sera votre capacité financière en amont du projet ? Quelle sera votre surface financière en liquidité directe et indirecte ? Quel sera votre Besoin en Fonds de Roulement nécessaire pour pallier le manque d’équilibre des premiers mois ?

Vous devez déterminer tous ces éléments. En plus, vous devez bien entendu réfléchir à l’achat ou la location de votre bâtiment.

Afin de déterminer votre future rentabilité, il est primordial de connaître de manière précise et exhaustive vos coûts fixes avant de vous lancer. Cela vous permettra de réaliser des projections financières fidèles à la réalité.

L’étude de votre zone par rapport à votre futur business et personas


business plan d'une salle de sport

Votre zone devra être en adéquation avec vos futurs personas et vos futurs clients.

Est-il par exemple intéressant de chercher à vous implanter dans une zone commerciale ? Si oui pourquoi ?

Autre exemple, faut-il choisir un bâtiment disposant de dizaines de places de parking si vous êtes déjà à proximité d’un arrêt de métro ou de bus ? C’est ce type de questions qu’il faut vous poser.



Alors quels conseils pour agencer sa salle de sport ?


Une fois que vous avez déterminé les trois prérequis cités précédemment, vous pouvez vous pencher sur l’agencement de votre salle.

Aujourd’hui il existe de multiples façons d’agencer une salle de sport. Les modèles de salle n’ont jamais été aussi nombreux. Les possibilités sont infinies : un micro boutique de yoga, un grand généraliste, une box Crossfit, un “low budget” avec uniquement des machines ou encore une salle premium de centre-ville.

Alors quels conseils fondamentaux ? Avant tout, il faut donner une ligne de conduite, un canevas correspondant à votre modèle de salle de sport. Vous devrez trouver les codes correspondant à vos futurs personas sur plusieurs niveaux. On n’agence pas une salle de Crossfit comme une salle de yoga.

Serez-vous tenté de suivre les tendances actuelles ? Quels sont vos objectifs en termes de capacité d'accueil et de nombre d'adhésions ? Bref, il y a une multitude d'interrogations à bien poser en amont de l’agencement.


Voici nos 10 points clés pour bien agencer votre salle de sport.


1- Quel sera votre niveau ERP ?


agencement d'une salle de sport, les sorties de secours

(issue de secours, sécurité incendie, accès à des personnes à mobilité réduite, enseignes publicitaires, électricité).

ERP est le raccourci d’Établissements recevant du public. Tous les bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises doivent disposer d’une habilitation spécifique. Les constructeurs, propriétaires et exploitants des établissements recevant du public sont tenus, tant au moment de la construction qu’au cours de l’exploitation, de respecter les mesures de prévention et de sauvegarde propres à assurer la sécurité des personnes.

Les ERP sont caractérisés selon :

  • Le type qui définit la nature de l’exploitation. Pour une salle de sport, le type est X (Établissements sportifs couverts).

  • Les dimensions des locaux.

  • Le mode de construction.

  • Le nombre de personnes pouvant être admises dans l’établissement, y compris les handicapés.
(Ce critère est composé de 5 catégories allant de moins de 300 personnes à plus de 1500 personnes).

Donc dans votre approche de construction/aménagement en amont il sera donc important de contacter le secrétariat de la "Commission de sécurité et d'accessibilité" de la mairie, de la préfecture dont dépendent les locaux.

Les autorisations s'obtiennent généralement en moins d'un mois. En tant qu' ERP, les salles de sport bénéficient de la procédure simplifiée. Le dossier à remettre à la commission peut être élaboré par le futur dirigeant. Il n'en reste pas moins que les conseils d'un architecte agréé sécurité ou d’un prestataire de service externe comme bureau Veritas, Socotec, etc, feront gagner du temps.

2- Quelles seront vos zones actives / passives ?


Plus vous anticipez vos différentes zones en amont de votre projet, moins vous aurez de surprises à l’arrivée.

Voici les différents découpages préconisés :

  1. Définir vos différentes zones. Vous devez modéliser vos zones en termes de lieu, un peu comme un jeu de lego.

  2. Valider les zones les plus importantes. Si vous deviez diminuer votre établissement pour X raisons, quels seraient les lieux sur lesquels vous pourriez renier et les passer ainsi en secondaire.

  3. Mettre l’accent sur les zones fréquentées. Il est important de prévoir de la fluidité dans les déplacements, des matériaux solides, du sens dans votre communication statique.

  4. Identifier l’utilité de chaque zone. Vous devez déterminer les l’utilité de chaque zone positionnée dans votre futur établissement ? Est-ce parce que c’est la tendance ? Est-ce un lieu non négociable ? Ou bien est-ce pour faire comme les autres …?

  5. Comprendre et anticiper les facteurs déterminants : il est important que vous puissiez anticiper le futur sens de circulation, les zones d’activités générant du bruit, les zones plus calmes, de repos. Vous devez aussi imaginer les zones d’échanges, commerciales, les sanitaires et l’emplacement des vestiaires et des toilettes. Certains corps de métier auront besoin d’emplacement précis pour par exemple le passage de gaine de ventilation, les arrivées électriques, la plomberie. Tout cela doit donc être anticipé. Il faut aussi vérifier que votre plan est bien compatible avec votre bâtiment sans que cela demande forcément de gros travaux. Revoir tout un système de plomberie peut par exemple faire monter la facture très rapidement.

3- Quelle sera votre zone core business ?


Quelle sera votre zone qui va me rapporter le plus ? Quel sera le lieu où vous aurez un maximum de pratiquants ? La zone qui correspond à l’essence même de votre établissement.


Cette zone devra avoir un effet wahoo redoutable… l’investissement devra y être conséquent. Si vous êtes dans une notion de cours coaché, vous devrez posséder le dernier cri de la salle de cours collectifs (équipements, matériaux). Si au contraire vous vous lancez dans un parcours de machines individuelles de cardio et musculation, alors le focus sera sur la qualité des machines, de leur volume, emplacement, design, le fait qu’elles soient connectées ou non…

Ce lieu doit être l’épicentre de votre établissement.

4- Quel type de matériel ?


Comme légèrement évoqué dans le paragraphe précédent, cela va dépendre de l’orientation que vous donnez à votre business model.


Vous devrez faire appel par secteur à 3 professionnels afin de vous rendre compte du niveau des devis. Ne vous arrêtez pas uniquement sur le critère du prix. Vous devez aussi regarder la provenance, le délai, la qualité de fabrication, l’ancienneté du fabricant. Intéressez-vous à ses derniers exemples de réalisation à la garantie proposée, la fréquentation d’utilisation estimée, la notoriété, la représentation de la marque. Tous ces critères non exhaustifs seront un minimum pour vous permettre de comparer, et ensuite choisir dans les meilleures conditions. Surtout, veillez à respecter votre positionnement (et donc vos futurs personas). Vous opterez alors pour du matériel qui correspond aux désirs de votre cible et c’est là le plus important.

5 Quel type de revêtement de sol et d’isolation acoustique ?


agencement d'une salle de sport, les box crossfit

Cette partie est souvent peu anticipée. Selon le type d’activité, vous n’aurez pas du tout le même besoin en termes de sol, d’isolation phonique.

Quelques exemples de dilemme pour vos sols :

  • Pour une salle de yoga : sol thermorégulé, parquet chêne ou sol caoutchouc ?

  • Pour une box crossfit : un sol de 5 millimètres, 10 millimètres, 20 millimètres ? Des plaques collées ou des rouleaux ? Un sol 1er prix avec l’odeur pendant 2 ans de pétrole ou un prix supérieur avec de meilleurs matériaux respectueux ?

  • Le sol pour un studio avec beaucoup de passage : du parquet d’antan, des nouveaux sols sportifs avec des imprimés ou une moquette traitée à votre effigie ?

  • L’isolation pour un cours de bike : du BA 13, du parpaing, des plaques phoniques ou des murs capitonnés ?

  • L’isolation pour votre zone de co-working : des espaces phoniques individuels ou des lieux collectifs avec des panneaux en verre ?

Vous l’aurez compris les choix sont multiples et ces derniers déterminent le confort de vos clients et le vôtre bien entendu.

Vous devez vous concentrer par unité, par zone sans oublier la relation entre les zones. Vous devez vous poser certaines questions : “dois-je imaginer le studio de vélo à côté de mon accueil ou de la salle de yoga ?”


Pensez aussi à vos voisins du dessus et du dessous. Quelles seront les conséquences pour eux afin de subir 90 décibels ?

Projetez vos activités en lien avec votre structure. Souvent les architectes ne sont pas au fait de l’activité spécifique des salles sport vous devez donc vous-même anticiper ces points.

Vous devez penser capsule individuelle tout en étant interconnectée sans nuisance entre elle ni avec vos voisins.

6- Quelle sera votre charte graphique ?


Ne perdez pas de temps. Foncez vers les spécialistes de l’image. Apportez-leur vos idées, ce que vous voulez faire ressortir, votre ADN. Ils sauront vous faire un mix et proposer vos envies en une image, un logo, une tag line. Pour plus d’information sur l’importance de votre charte graphique, consultez notre article dédié.

7- Le code couleur


charte graphique dans l'aménagement d'une salle de sport

Qu’on se le dise, le code couleur est souvent négligé. Nous entendons souvent nos clients dire “on verra plus tard”, “je n’ai plus de budget”.

C’est comme si l’importance du paquet cadeau n’avait pas d’influence sur le cadeau en lui-même. Quel dommage ! Faire au mieux les choses en amont et trébucher dans la dernière ligne droite.

Qu’envisagez-vous en termes d’atmosphère par rapport à l’éclairage, les couleurs choisies ? Quelles seront vos ambiances distinctes ? Gardez-vous un budget pour sublimer vos espaces avec un professionnel ! Le ressenti de vos utilisateurs est primordial.


8- Les matériaux


aménagement d'une salle de sport, les matériaux

Vous êtes plutôt bois noble, Osb, ciment brut, plâtres, plastique ou encore panneaux vitrés ?


Ces choix vont être induits par votre structure, votre positionnement, votre budget bien sûr aussi. Si vous avez une salle en Suisse à 2000 mètres d’altitude, vous pourrez peut-être trouver facilement du bois. Ceci vous permettra de rappeler un chalet alpin avec par exemple en déco une ancienne télécabine sans oublier des panneaux de verre pour garder l’interconnexion avec la montagne, la nature. Je ne dirai pas la même chose d’un club qui donne sur le périphérique parisien. Vos matériaux doivent donc s'adapter à votre situation et bien entendu à votre cible.

9- Le degré éco responsable & l'efficacité énergétique de la structure


agencement éco responsable salle de sport

Allez-vous jouer la carte 100% Éco responsable dans les matériaux utilisés ? Serez-vous un bâtiment autonome ou énergivore ? Voici quelques idées à mettre en place pour limiter votre impact et votre facture :

  • Installer un système permettant de chauffer les bâtiments voisins grâce à la récupération de chaleur ?

  • Réguler vos douches selon la saison ?

  • Utiliser des minuteurs de lumière pour vos espaces ?

  • Posséder des vélos sans apport électrique avec récupérateur qui vont vous permettre de chauffer l’eau de vos douches ?

Votre approche devra être double. Bien sûr, mettre en place ces actions vous permettra personnellement d’avoir bonne conscience vis-à-vis de la planète. Mais surtout, vous tiendrez alors compte d’une préoccupation majeure de vos futurs clients, surtout des jeunes générations.


10- La partie sanitaire : vestiaires, toilettes, douches


idées de douches pour salle de fitness

Lors de la mise en place de cette zone, il sera important de calculer la capacité de vos vestiaires en relation avec la capacité maximale à l’instant T dans votre établissement. La taille est rarement identique entre les hommes et les femmes. Posez-vous également les bonnes questions :

  • vestiaires plutôt mixte ou séparé ?

  • douches individuelles spacieuses, restreintes ou collectives ?

  • un mixte des deux ?

  • vous ne devrez pas oublier les casiers qui sont souvent trop petits en largeur. Sans oublier le fonctionnement (cadenas, clés, cartes, bracelet, numérique ? )



En conclusion, agencer ça salle de sport, ça s'anticipe et ça se réfléchit

Vous l’aurez compris, agencer une salle n’a rien du hasard. Vous devez faire appel à différents corps de métier afin de ne rien oublier. Pour faciliter votre démarche, il est de notre point de vue indispensable de prendre un architecte pour la partie travaux et un consultant qui accompagne les gérants de salles de sport pour la cohérence et l’optimisation des espaces.

Nous voyons trop souvent de clubs qui me disent « si j’avais su, je vous aurais contacté en amont ». Le problème, c’est qu'il est quasi impossible de modifier quelque chose de neuf.

Notre dernier conseil est une citation : “à chacun son métier”. Vous êtes un professionnel du sport, pas du bâtiment alors entourez-vous des bonnes personnes.

Garder surtout un budget pour la conception, la coordination. Une machine de musculation en moins vous fera certainement gagner beaucoup d’argent et surtout moins de désagrément.


196 vues0 commentaire